L’écologie : un art de vivre au quotidien

17 mai 2018

Comme la pollution se fait de plus en plus présente actuellement, préserver l’environnement est devenu un enjeu capital. Pour ce faire, il faut que chacun soit éco-responsable. Nous devons prendre conscience du fait que nous devons nous glisser dans la logique vivante de l’écosystème. Nous devons ainsi changer nos comportements afin de rendre notre quotidien plus vert et plus sain. Justement pour vous prouver que vivre écolo n’est pas forcément contraignant et compliqué, découvrez ces quelques gestes simples à adopter dans la vie de tous les jours.

Miser sur un moyen de locomotion écolo

La voiture est le mode de transport qui pollue le plus. En effet, 54 % des émissions de CO2 d’un Français sont dues à l’usage des voitures, tandis que 79 % de ces émissions sont causés par l’usage des véhicules individuels. Prendre la voiture tous les jours pour se rendre au travail est sans doute l’acte le plus polluant que vous ferez au quotidien. Si vous souhaitez devenir plus écolo, commencez donc par changer de mode de transport en optant pour le vélo par exemple, mais aussi en marchant ou en prenant les transports en commun.

Opter pour une maison autonome

Le logement est également une importante source de pollution qu’il faut étudier de près. En effet, environ 30 % des émissions polluantes d’un Français sont dues à la consommation énergétique et de chaleur dans son logement. Ce sont surtout la consommation électrique et le chauffage qui font monter la facture environnementale. Or dans la vie quotidienne, nous avons généralement recours aux appareils électriques, au chauffage et bien sûr à l’électricité.

Sachez qu’il existe plusieurs alternatives à la forte consommation énergétique que vous pourrez adopter pour vivre confortablement et écologiquement. Tout d’abord, pour vous chauffer, préférez les poêles à bois ou les chauffages au bois aux chauffages standards. L’idéal est d’installer une cheminée pour chauffer la maison.

Pour ce qui est des appareils ménagers, il est certes difficile de les remplacer. Cependant, vous pouvez limiter au maximum leur utilisation. Côté électricité, veillez à ne pas en abuser. Misez sur des lampes et ampoules écologiques. Pensez également à produire votre propre énergie en installant des panneaux photovoltaïques sur le toit de votre maison ou dans votre jardin.

Par ailleurs, sachez que l’habitat collectif, notamment les immeubles, est plus écologique que les maisons individuelles en moyenne. Cela parce qu’en plus d’économiser sur la construction, vous pourrez mutualiser les ressources consommées en évitant notamment de gaspiller de l’énergie.

Manger moins de viande et de produits laitiers

L’alimentation est l’un des postes d’émissions de gaz à effet de serre. Sachez en effet que 22 % de nos émissions de CO2 proviennent de notre nourriture. Par exemple, 48 % des émissions de notre alimentation sont dus aux produits laitiers. La viande représente par contre 30 % de ces émissions, ce qui alourdit considérablement notre impact négatif sur l’environnement. Ainsi, pour être écolo et réduire votre empreinte carbone, il vaut mieux consommer moins de viande et de produits laitiers. C’est également plus bénéfique pour votre santé et celle de votre maisonnée.

Privilégier la nourriture locale et biologique

Pour vivre un quotidien écolo, il est essentiel de miser essentiellement sur une nourriture fraîche, et de qualité biologique. C’est-à-dire qui exclut toute trace de pesticides, engrais chimiques de synthèse et toute dépendance aux lobbies de l’agriculture extensive et son commerce déloyal. Optez également pour des produits locaux. Sachez en effet que les produits importés sont de grands facteurs de pollution, car ils sont transportés de loin avant d’arriver dans vos assiettes. Or « long voyage » sous-entend souvent moyens de transport polluants.

Vous pourrez réduire de manière drastique votre empreinte carbone si vous adoptez ces quelques gestes simples dans votre quotidien. Par exemple : si vous consentez à réduire de 30 % l’utilisation de votre voiture, vous économiserez une tonne de CO2 par an en moyenne. Vous pourrez aussi économiser 600 kg de CO2 par an si vous décidez de ne plus manger de bœuf. Vous voyez, il ne suffit que de quelques changements pour faire de l’écologie un art de vivre au quotidien !

Laisser un commentaire :